descriptif
préambule
historique/accidents
matériel 1975/1990
descriptif
la grande époque
anecdotes/souvenirs
photos/compositions
modélisme et liens
 

plan de voies de ST MALO

ST MALO terminus de la ligne... ( cliché C.Perrin )

La ligne - début des années 90

longue de 81 kms, la section est normalement fermée la nuit. Elle est actuellement exploitée sous le régime du cantonnement téléphonique de ST MALO à MONTREUIL, avec ligne aerienne et du BAL au delà. Partant du BV (3 voies au départ et une seule à l'arrivée ) la ligne laisse sur la gauche le petit faisceau de remisage et le poste d'aiguillage, longe ensuite l'ancien abattoir, passe sous la voie express, laisse sur sa droite un EP de l'usine TIMAC puis après une courbe à droite file le long d'une petite zone industrielle. On atteint la gare de LA GOUESNIERE-CANCALE-ST MELOIR ouf! (pour ne froisser personne), km 9. Les installations de débord témoignent de l'ancienne activité "maraichère" de cette gare (campagne de primeurs dans les années 50/60). Continuant à travers le marais (la mer venait jusqu'a DOL autrefois...), nous passons la halte de LA FRESNAIS au km 14, peu après on peut apercevoir sur la gauche le MONT DOL sorte de rocher granitique sorti de nulle part et c'est, après avoir "récupéré" la ligne en provenance de LISON juste avant l'arrivée en gare, que nous entrons à DOL au km 23. Veritable noeud ferroviaire, d'arrêt général, à la croisée des lignes ST MALO RENNES et LISON LAMBALLE. Après avoir laissé sur notre droite la voie unique vers DINAN , le profil se durcit en rampe de 7/000 durant une dizaine de kms, nous traversons la halte de BONNEMAIN au km 32 puis peu après on amorce la descente à 6.5 vers COMBOURG que l'on atteint au km 39. Là aussi ,une petite halle et quelques voies de débord nous rappelle une ancienne activité marchandises locale.Au km 48 nous laissons la halte de DINGE puis la gare de MONTREUIL/ILLE au km 53 devenue terminus " banlieue", ensuite la ligne prend un aspect sinueux en longeant l'ILLE; on franchit ainsi la petite halte de ST MEDARD/ILLE au km 56, puis celle de ST GERMAIN/ILLE au km 61. Au km 65 la halte de CHEVAIGNE crée en Sept 88 apporte sa touche de modernisme, suivi au km 68 par celle de BETTON. La halte de PONTCHAILLOU nous fait pénètrer dans l'agglomération Rennaise au km 77; après quelques centaines de mètres, le carré de la bif de port Cahours annonce le raccordement à la ligne de BREST. Enfin, après avoir fait la jonction avec celle de REDON, on entre au km 81 en gare de RENNES.

Merci de votre visite
Marcel Fabre - NANTES