la grande époque
préambule
historique/accidents
matériel 1975/1990
descriptif
la grande époque
anecdotes/souvenirs
photos/compositions
modélisme et liens
 
La grande époque, c'est pour moi la période 1975/1990, celle qui offre le plus grand choix de matériels et les compos les plus sympas. Voici un petit etat au service d'été 1979...
VOYAGEUR:
Le premier train au départ de ST MALO est à 6h03, c'est l'autorail 3696 qui effectue le parcours vers RENNES en 52mn avec un seul arrêt à DOL mais il ne circule que les lundis. Il est en général composé d'un X2400 et d'une ou deux remorques unifiées. Les autres jours, sf les dimanches et fêtes, on doit se contenter du 7602, un omnibus de cabotage lent (départ à 6h11 - 1h24 de trajet).
Dans l'autre sens, le premier train reliant la cité corsaire est le train de nuit 3663/6061 parvenu à 5h45. Ce train généralement tracté par une 67400 n'est composé que de 2 voitures: une A4c4B5c5 DEV AO et une B9j DEV inox. Il repart en direction de la capitale le soir au n° 6082/3666 à 23h19. On le voit, on est bien loin des prestations qu'offre un "TRAIN BLEU" ou un " PARIS CÔTE VERMEILLE": Très lent (départ de PARIS à 22h14 soit plus de 7h30 de trajet, ce train effectue une pause de 2h06 ! à RENNES et met 1h10 pour effectuer le parcours final), le confort d'une DEV n'est pas ce qu'il se fait de mieux.
Dans l'autre sens ,c'est guère plus glorieux, notons que ce train est raccordé à RENNES à la tranche LANNION , mieux lotie en terme de capacité, confort et horaire. En matinée 2 a 3 aller-retours assuent l'essentiel soit en direct (3680) soit en semi-direct ou omnibus. Certains jours de pointes un mouvement 3674/3650 (11h10- PARIS 15h49) assuré le plus souvent par une rame d'une dizaine d'USI donne un peu plus de consistance.
le train "phare" de la ligne c'est le 3670/71 corail qui arrive à 12h59 pour repartir à 17h11 ( horaire quasi identique de 1975 à 1990 ).
Les jours ordinaires, la compo est la suivante:
BB67400 - A9u - B10rtu - B10tu - B10tu - B6Dd2
ce coupon est raccordé à RENNES au train de QUIMPER (3739/3718)
Certains jours ou lors des week-end, une B10tu supplémentaire est ajoutée, la B6Dd2 est parfois remplacée par une B5Dd2 UIC
Autre mouvement remarquable le 3678 du Dimanche ( ST MALO 18H05 PARIS 22H13 ) c'est le train de "prestige" de la ligne. Réutilisant la rame corail de 8 voitures parvenue le vendredi soir (3679/23h25 ), parfois tracté par une 72000, ce convoi se raccorde à RENNES au rapide 138 QUIMPER PARIS à supplément.
L'après-midi 3 allers retours + un vers DOL et un vers RENNES assurent l'essentiel.
Quelques mouvements remarquables: l'autorail 3687 du vendredi soir en provenance de RENNES et assuré par 2 X2400 encadrant 4 remorques.
Le samedi après-midi (ST MALO 13H54 - RENNES 14H55), l'autorail 3686 est en fait assuré par une rame tracté qui utilise le matériel en voie d'extinction en collant à l'actualité de la réforme du matériel: voitures OCEM, ouis ROMILLY, puis BRUHAT et enfin USI 140. Toujours encadré par les célèbres fourgons D OCEM, ce train voit sa traction assuré par un 67400 RENNAIS mais aussi parfois un 67000 "petit numéro" associé au fourgon générateur 1500V basé à RENNES: Spectacle garanti
l'été, circule quotidiennement en pleine journée le train corail 3872/73 de 4 à 6 voitures, convoi qui récupère/laisse en gare de DOL la tranche DINAN/DINARD.
On peut aussi citer pèle-mèle l'autorail 7618 de fin de matinée qui réutilise le Samedi un ou deux X4900/X4750 de SOTTEVILLE parvenus à RENNES la veille depuis CAEN.
le train 3617/75 du vendrdi soir ( arrivée à ST MALO 20H50 ) à la rame 100% DEV INOX ( 7ou 8 voitures ).
L'autorail 7650 ( ST MALO 21H03 - DOL 21H19 ) dernier train à partir le Dimanche soir et qui donne à DOL correspondance au 3022/3 CAEN RENNES assuré en rame USI et pris en charge par un couplage de 66400.
D'autres exemples sont donnés dans la page 6...
MARCHANDISE: Un mouvement aller retour quotidien du lundi au vendredi ( arrivée vers 8h30 / départ vers 21h00 ) suffit aux trafics divers et variés. En général assuré par un 67000, on y trouve, entre autre, couverts Gs, tombereaux en tout genre, des frigos STEF Is et Iaehss, des Gas, des Res transportant des blocs de granits ou du bois, des Ks etc...
Côté trains complets, deux catégories se taillent la part du lion, les trains de papier pour OUEST-FRANCE d'une part avec des trains blocs de G80 et les transports d'engrais pour la TIMAC avec trains complets de 45 Tds SNCF ou DB, de 22 Uas face plane ou face galbée SCPA.
Les premiers sont refoulés par coupons d'une quinzaine de wagons vers les voies du port côté " Casino", les seconds le plus souvent par rames entières et par les engins titulaires vers le quai intérieur TIMAC.
Autant de mouvements spectaculaire que je vous raconte dans la page suivante...

Merci de votre visite
Marcel Fabre - NANTES